Se détourner du samsâra* ?
Comment et pour quoi faire ?

Présenté par Philippe Cornu.

Renoncer à nos idées préconçues sur la vie n’est a priori ni facile ni plaisant. Pourtant, passer trop vite cette étape initiale peut fragiliser le cheminement spirituel ou en faire un simple outil de bien être personnel.

Réfléchir sur les qualités de l’existence humaine, l’impermanence, le karma et les défauts du samsâra* - les traditionnelles « quatre pensées » - censé aider le pratiquant débutant à entrer dans la voie bouddhiste. Mais pour ce faire, il est crucial de s’appliquer à soi-même ces réflexions, à défaut de quoi elles restent abstraites et échouent à nous transformer réellement.

Ce week-end présenté par Philippe Cornu et composé d'enseignements et de contemplations, sera consacré à débusquer les méprises entourant ces notions cruciales afin d’en révéler la pertinence dans nos vies et l’utilité pour entrer dans la voie bouddhiste.

* Le terme sanskrit samsâra désigne dans le bouddhisme le cycle des existences conditionnées, caractérisé par la souffrance et l'insatisfaction.

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn

PhilCornu Bio iconePhilippe Cornu

est président honoraire de l’Institut d'Études Bouddhiques (IEB), professeur d'université en bouddhisme et en Histoire des Religions à l’UCL (Belgique) et chargé de cours aux Langues O’ à Paris (INALCO) et à l'ISTR (Institut Catholique de Paris).

Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont "Le dictionnaire encyclopédique du bouddhisme" (Seuil, 2006) et « Le livre des morts tibétain » (Buchet-Chastel, 2009), est une traduction inédite du tibétain et commentée de ce grand classique du bouddhisme tibétain.

Pour voir le programme pour les étudiants de Rigpa veuillez utiliser votre adresse e-mail et mot de passe du "Rigpa Care & Admin". Si vous êtes un étudiant d’un autre sangha et que vous pensez pouvoir participer à cet événement, merci d’envoyer un email à : registration@rigpa.org